RSS    

Dear Galileo de Nithiwat Tharatorn | Le tournage

Publié le 25 juin 2009 par Bamboo :: Cinéma, Thailande & Co

Cela fait bien un mois que de chouettes photos « traînent » dans mon ordi… Je saisis cette petite pause pour les mettre en ligne : ce n’est pas tous les jours qu’un ami fait ses débuts de comédien  :wink: … En plus devinez où ? Dans une comédie thaïe, tiens !

En octobre dernier, les annonces de casting à Londres et Paris pour le film Dear Galileo demandaient des figurants en vue de plus ou moins petits rôles à tenir. Dear Galileo raconte le périple en Europe (et pas le tour du monde comme je le croyais) de deux adolescentes thaïes. Un voyage dans ce cher vieux continent, réponse impulsive mais fort tentante – pour l’une parce qu’elle a échoué à un examen, pour l’autre à la suite d’une déception amoureuse. Elles se focalisent sur le trio de tête : Londres, Paris, Rome… Les péripéties de ces gamines seront-elles à la hauteur ?

Il y a peu de chance pour qu’on s’en rende compte car chance quasi nulle d’une sortie en salle ici (malgré la présence du producteur le 19 mai dernier au marché du Film à Cannes). La sortie en Thaïlande est fixée pour le 23 juillet 2009.

En attendant, le trailer :

Image de prévisualisation YouTube

Et surtout des scènes de tournage dans le métro parisien !

Dear Galileo, tournage #1

Préparation des costumes

Dear Galileo, tournage #2

Petit somme en attendant une autre scène

Dear Galileo, tournage #3

Prise de vue du métro

Dear Galileo, tournage #4

Contrôle de la scène après un essai

Dear Galileo, tournage #5

Le clap

  Tags :
Les commentaires et les trackbacks sont fermés

2 commentaires

  1. Michel
    Le 27 juin 2009 à 22:17 | Permalien

    Je trépigne d’impatience ! Ca sent la carrière fulgurante et ….éphémère ! mais un super bon souvenir :wink:

  2. Le 26 novembre 2009 à 15:18 | Permalien

    Sympa ! Et alors, dis-nous, le film est effectivement sortit en juillet de cette année ? Et si ce fut le cas, tu connais l’accueil qu’il a pu avoir là-bas ?
    En tous cas, cette comédie thaï m’a bien l’air sympatoche.