RSS    

Festival de Cannes | 2011 | part. I

Publié le 16 mai 2011 par Bamboo :: Cinéma

Petit bandeau du Festival de Cannes 2011

Il paraît que cela ne se fait pas de profiter égoïstement, en cachette, dans son p’tit coin. Que dire pour le moment ? Banalités d’usage : il y a beaucoup de monde, le temps est plutôt beau ponctué de petits retournements de situation (des « gouttes d’arrosoir », des bourrasques).

Festival de Cannes 2011 #1

Fait d’exception : un film m’a laissée pantoise. Maîtrisé, abouti, palpitant et terrible [1], terrible [2], terrible [3] : Michael de Markus Schleinzer.

[1] à cause de la teneur de cette histoire
[2] parce qu’on en sort sonné
[3] parce que c’est réussi

Michael de Markus Schleinzer

• CREDIT PHOTO | #2 FILMSDULOSANGE.fr •

• EDIT | 19 mai •

Mardi c’était le film Bonsaï de Cristian Jimenez : charmant – adjectif choisi à dessein car l’une des rares œuvres qui n’est pas que noirceur. Anecdote : un petit ennui technique a interrompu la projection, la reprise nécessitant quelques minutes cela a fait partir en nombre le public peu patient. Quant à Tatsumi de Eric Khoo, que j’ai  fort attendu, cela  a été une découverte intéressante mais pas transcendante. Enfin, hier était la grande journée de notre petit chat masqué : montée sur scène, micro, traduction et tout et tout. Pour enfin découvrir The Murderer (The Yellow Sea) de Na Hong-Jin. Qui eut cru que ce réalisateur découvert avec un court en 2008 lors des Rencontres Internationales Henri Langlois nous ménerait là ! Une impression de ma part ? Brillant. Grand. I have a crush. Ovation du public, nourrie et méritée. Mes amis, j’y crois très fort. Vous savez bien ce que je veux dire…

The Murderer

• CREDIT PHOTO | WILDSIDE.fr •

• EDIT | 21 mai •

Avec mon cœur d’artichaut voici de nouveau un film que j’ai apprécié : The Day He Arrives de Hong Sang Soo.

The Day He Arrives

  Tags : , , , ,
Les commentaires et les trackbacks sont fermés