RSS    

Festival International du Film de Marrakech | 2009 | part. II

Publié le 5 janvier 2010 par Bamboo :: Cinéma, Thailande & Co

J‘ai la mémoire qui flanche… Il y a le tourbillon passager des films, des évènements et il y a ce qui demeure…

LES RENCONTRES

Dans ce billet et celui qui va suivre, une exception est faite à la règle de « rien de trop personnel, rien de trop intime » (mmm, vous êtes d’accord pour un peu mais pas trop ?).  Puisque le 9ème FIFM a été aussi l’occasion de porter un joli regard sur le cinéma thaïlandais, il paraît alors impensable que ce regard ne s’attarde pas sur ceux qui œuvrent avec foi et bonne humeur pour lui. Et les moments les plus anodins sont souvent les plus mémorables.

fifm_2009_pers1_bc

Un propos des moins mesurés mais des plus sincères : les belles âmes font les belles personnes.
Dans la loge pendant la répétition de la soirée « Regard », les quatre mousquetaires  :wink: du cinéma thaï – de gauche à droite :
Songyos Sugmakanan, réalisateur de Le Pensionnat
Yongyoot Thongkongtoon, réalisateur de Satreelex, the Iron Ladies
Kongdej Jaturanrasmee, un des quatre réalisateurs de Sawasdee Bangkok
Saksiri Chantarangsri, producteur de Sawasdee Bangkok

fifm_2009_pers2_bc

fifm_2009_pers4_bc

fifm_2009_pers3_bc

ENTRE-DEUX

Reconnaissons-le, on ne vient pas au festival de Marrakech que pour la passion du cinéma…

fifm_2009_pers08_bc

Le jardin Majorelle, si beau

fifm_2009_pers09_bc

fifm_2009_pers5_bc

fifm_2009_pers6_bc

La medersa Ben Youssef, si belle

fifm_2009_pers10_bc

Un ravissant lieu de plus pour déjeuner

fifm_2009_pers07_bc

• CREDITS PHOTOS | #8 KONGDEJ JATURANRASMEE | #7 #9 SAKSIRI CHANTARANGSRI •

  Tags : , , ,
Les commentaires et les trackbacks sont fermés

10 commentaires

  1. Le 6 janvier 2010 à 10:59 | Permalien

    Y a pas à dire, ça le fait le Maroc tout du moins Marrakech. Joli. Sympa. Cool. 8)

  2. Le 6 janvier 2010 à 21:09 | Permalien

    La frustration de voir des photos de Marrakech, et la frustration de ne pas pouvoir voir d’e-card, désolé, Kim, trop c’est trop!

  3. Le 6 janvier 2010 à 21:10 | Permalien

    Tiens, d’ailleurs, je devrais arrêter d’écrire ici aussi sous ce pseudo! :lol:

    (désolé, mais ces smilleys sont trop bons)

  4. Le 8 janvier 2010 à 19:01 | Permalien

    C’est bon, la boîte cinemasie a joué sa vilaine visiblement…
    Merci beaucoup! J’ai d’ailleurs hurlé de rire face à la dégaine du canard, se retrouvant nez-à-nez avec un crâbe, puis deux, trois, quatre…Enorme, ce moment.

  5. Pierre
    Le 9 janvier 2010 à 18:11 | Permalien

    Et on voit Kim!! super!!

  6. Pierre
    Le 17 janvier 2010 à 08:24 | Permalien

    Promis je dirai plus rien . Tiens au fait j’ai vu tout récemment Switch, un film tourné à Phuket et j’ai été déçu en bien comme on dit ici. Une histoire assez rigolote de travelo et de lesbienne qui interchangent leur corps suite à un accident, d’ou quiproquos et cie… Sympa, bien joué, un excellent moment.