RSS    

Oncle Boonmee au cinéma Le Méliès | 26 août 2010

Publié le 26 août 2010 par Bamboo :: Cinéma, Thailande & Co

Vite, vite, vite : ce soir, Apichatpong Weerasethakul sera là. Juste en bas de chez moi. A Montreuil. Au Méliès, « mon petit cinéma de quartier », « cinéma de mes amours ». Après deux rendez-vous manqués aux Festivals de Cannes et Paris Cinéma, cela me permettra enfin de faire connaissance avec l’oncle Boonmee. Si loin, puis si près…

Merci à toute l’équipe du Méliès pour cet heureux choix.

• CREDIT PHOTO | FESTIVAL-CANNES.com •

• EDIT | le 23 octobre 2010 •

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Rétrospectivement, je suis moi-même étonnée d’avoir suivi depuis si longtemps la carrière d’un artiste (il faut  le dire éminemment sympathique) dont je n’apprécie pas tant que cela le travail. D’autant que je me souvienne, j’ai toujours considéré les films de Apichatpong Weerasethakul particulièrement beaux mais hermétiques. Pour les décrire, certains les ont qualifiés d’auteurisants et d’élitistes. Je ne suis pas certaine d’être tout à fait d’accord avec cette vision non plus… Je dirais simplement que malgré la beauté des lieux, je ne me suis jamais sentie la bienvenue dans son univers cinématographique. Et puis arrive l’Oncle Boonmee, qui ne m’a pas entièrement convertie (certains passages sont looongs) mais que j’ai suivi avec intérêt. Et derrière l’histoire de la Princesse, tiens,  se  devine cette vieille fable du Gobie d’or (Golden Goby / ปลาบู่ทอง) que l’on aime bien.

Enfin à la demande de quelques-uns, je me décide donc à mettre en ligne la vidéo prise  au Méliès, ceci malgré ma réticence. (Aïe que c’est moche cette vidéo, heureusement que ce qui se dit est plus intéressant. Jouer le bon caméraman n’est pas donné à tous – Comment fait-on pour éviter les crampes ? Pourquoi ai-je coupé le visage de la traductrice ? Pourquoi ça tangue ? Mais que vient faire là, cette tête  avec plein de cheveux ??? – encore moins lorsque de sympathiques spectatrices donnent des coups de pied dans le dossier de votre siège pour vous « aider » à filmer.)

  Tags : , , ,
Les commentaires et les trackbacks sont fermés

6 commentaires

  1. Pierre
    Le 28 août 2010 à 19:36 | Permalien

    Alors ? c’était comment ? raconte nous …..

  2. Le 31 août 2010 à 15:11 | Permalien

    T’es-tu endormie ? :D

  3. Le 6 septembre 2010 à 21:19 | Permalien

    Quoi Bamboo conseiller Apichatpong ! On aura tout vu. On (avec I.D.) n’avons pas encore eu l’occasion de le voir mais c’est au programme.

    Sinon vive le Méliès je te rejoins sur ton enthousiasme pour ce « cinéma de quartier » qui propose souvent une sélection atypique et assumée. Je n’y suis pas allée souvent mais je trouve le lieu sympathique et authentique, caché dans une galerie commerçante :)

  4. Pierre
    Le 18 septembre 2010 à 15:44 | Permalien

    Alors ca !!! Oncle Boonmee c’est le film de la semaine pour les cinéastes genevois …. Super !!!!