RSS    

Tetro de Francis Ford Coppola

Publié le 17 décembre 2009 par Bamboo :: Cinéma

Avant de publier mes billets sur le 9ème FIFM, un petit retour en arrière d’une semaine ou deux : 4 décembre 2009, ouverture des Rencontres Internationales Henri Langlois avec Tetro – dernière réalisation de Coppola père. Le choix du film se fond avec la ligne directrice de ce festival, celui des premiers projets où les uns titubent, les autres se cherchent et les derniers s’affirment.

tetro_bc

Synopsis :

Tetro est un homme sans passé. Il y a dix ans, il a rompu tout lien avec sa famille pour s’exiler en Argentine. A l’aube de ses 18 ans, Bennie, son frère cadet, part le retrouver à Buenos Aires. Entre les deux frères, l’ombre d’un père despotique, illustre chef d’orchestre, continue de planer et de les opposer. Mais, Bennie veut comprendre. A tout prix. Quitte à rouvrir certaines blessures et à faire remonter à la surface des secrets de famille jusqu’ici bien enfouis.

La chose la plus difficile au sujet de cette œuvre est de se prononcer : a-t-on apprécié ?

Une belle photographie, chromatique en noir et blanc exalte ce Buenos Aires énigmatique. Si l’histoire prend place en Amérique du Sud, les influences ibériques se ressentent comme un Francis Ford Coppola souhaitant  faire entre autres de l’Almodovar. Les personnages haut en couleur (Vincent Gallo habité par son rôle) vivent leurs troubles et turpitudes dans un décor dont l’atmosphère est doté d’un pouvoir angoissant. Le tout donne cependant une impression outrancière. Les scènes caracolent, heurtées, marquées par un passage haché de l’une à l’autre. Certes la volonté d’aboutir à un état brut, sans concession est claire mais ce manque de fluidité nuit au déroulement du récit. De façon indéfinissable, le film n’arrive pas à nous satisfaire malgré des éléments de qualité indéniables.

Tetro de Francis Ford Coppola (Etats-Unis)
Sortie en salle le 23 décembre 2009

• CREDIT PHOTO | MEMENTO-FILMS.com •

  Tags :
Les commentaires et les trackbacks sont fermés