RSS    

Comment j’ai gagné des invitations pour un concert privé dans un palace

Publié le 23 novembre 2012 par Bamboo :: Arts et Culture, Musique

On entend beaucoup parler des concerts privés qui s’organisent un peu partout. C’est une autre approche du live, une sorte de retour aux origines façon musique de chambre – au temps baroque lorsque nobles et fortunés conviaient la musique dans le secret des alcôves. Concerts de poche ou soirées de poche pour reprendre l’appellation de la Blogothèque. Avec un public restreint, des artistes que l’on peut toucher des doigts. Avec le sentiment grisant de partager un moment exclusif et privilégié. Des concerts intimistes dans des lieux insolites souvent extravagants. Et si la mise en place et l’organisation sont nimbées de mystère, cela n’en est que meilleur…

Il y a quinze jours, je suis tombée sur une page Facebook très mystérieuse. Elle affichait cette annonce :
Suite n° 7- Session #3
Concert privé de LA FEMME au Plaza Athénée. Pour y assister, envoyez vos meilleures anecdotes autour de rockeurs dans des hôtels à contact@suiten7.com
Seules les meilleures histoires seront récompensées…

Etrange. Poussée par la curiosité, j’ai donc visité leur site dédié. Là, terrible : j’en ai rêvé, ils l’ont fait.

Le hasard n’est jamais loin, je collectionne depuis longtemps les récits qui participent à la légende des vrais grands palaces de ce monde. Il paraît que E. Hemingway fréquentait assidûment le Bamboo Bar de l’hôtel Oriental pour les jazz sessions les plus courus de tout Bangkok (et accessoirement les meilleurs cocktails). Et puis, il paraît que… Bref, après avoir pioché parmi toutes les anecdotes liées aux hôtels et rockeurs célèbres que je connaissais, j’ai envoyé une réponse sans trop y croire. On hésite à penser que le merveilleux puisse entrer ainsi dans votre quotidien. Jusqu’au jour suivant, où un message de M. de la Suite n°7 m’indique que je suis invitée, avec le +1 de mon choix, au concert de La Femme dans la suite Dorchester du Plaza Athénée le 14 novembre.

Que rajouter de plus ? Que lorsque vous arrivez dans un palace vous passez immanquablement une imposante porte tambour ? Que l’on vous guide jusqu’à cette fameuse Suite n°7 ? Que la souriante M. vous souhaite la bienvenue et vous invite à prendre place pour le début du concert ? Qu’il y a un barman à l’entrée de la suite qui vous propose des cocktails du tonnerre à la mode Jack Daniel’s ? Que tout semble irréel et passe très vite ?

[Dernière note vers 22h00. Au-delà, il ne faut pas déranger, Madame la Comtesse de Pompadour – discrétion oblige, le nom a été modifié pour préserver l’anonymat – a réservé le spa juste à côté. Si, si, c’est le chanteur de La Femme qui nous l’a dit…]

Bamboo
Amatrice d’évènements rares et décalés dans la vie rêvée, traductrice dans la vraie vie

  Tags : ,
Les commentaires et les trackbacks sont fermés