RSS    

Des livres pour la route

Publié le 18 mai 2012 par Bamboo :: Livres

En attendant un certain festival, j’ai trouvé un peu de temps pour recueillir une brassée de bouquins dans mes bras. Si vous prenez vous aussi beaucoup le train, avez envie de vous changer les idées, de quelque chose de facile à lire avec ce qu’il faut de mystère :

SOUS HAUTE TENSION de Harlan Coben | Editions Belfond

Sous haute tension de Harlan Coben

Présentation par l’éditeur :

La championne de tennis, Suzze Trevantino est inquiète : d’étranges messages ont été postés sur sa page Facebook, affirmant que l’enfant qu’elle porte n’est pas celui de son époux, Lex Ryder. Depuis, Lex, chanteur de HorsePower – célèbre groupe de rock en mal d’actualité –, est introuvable.

Ami du couple, Myron Bolitar mène l’enquête. Et lorsqu’il pense mettre la main sur Lex dans une boîte de nuit branchée, celui-ci disparaît de nouveau. Qu’essaie-t-il de fuir ? Et pourquoi se précipite-t-il chez le très mystérieux Gabriel Wire, son richissime partenaire de HorsePower, terré dans sa villa depuis des années ?

Poursuivant sa mission, Myron fait alors une surprenante rencontre: sa belle-sœur, Kitty. Que fait-elle à New York avec son fils Mickey, dont Myron n’avait jamais entendu parler ?Et où est Brad, ce frère qu’il n’a pas vu depuis seize ans ? Shootée à l’héroïne, la jeune femme refuse de parler. Mais bientôt, Myron fait une découverte bien étrange : Kitty est l’auteur des menaces sur Facebook…

Meurtres, drogue, rock’n’roll, mafia, traque sur Internet et secrets familiaux… Avec l’aide de son équipe, Myron va remonter le fil d’une périlleuse et délicate affaire, dont il ne sortira pas indemne. À se demander si, parfois, de jolis mensonges ne valent pas mieux qu’une cruelle vérité…

Certains lecteurs de Sous haute tension ont, semble-t-il, été déçus. A mon avis, le dernier Coben est meilleur que Remède mortel – ouvrage de jeunesse de l’auteur bien que sorti très récemment en France, qui m’avait paru sans saveur mais moins prenant que Faute de preuves. Cette position « entre les deux » est plutôt fréquente lorsqu’il s’agit de la série rattachée à Myron Bolitar.

Nous avons plus affaire à un roman d’enquête qu’à un polar ou à un thriller pur. Myron en enquêteur « généalogique », plongeant dans ses souvenirs, jouant le rôle d’objecteur de sa propre conscience. On le retrouve mais également avec lui, ses parents, Win ou Esperanza. Le fait de compter avec son entourage familial, son cercle professionnel ou d’amis donne ce côté sympathique propre à la série mélangé à une pointe de mélancolie : les personnages qui vieillissent ou la certitude que c’est la dernière occasion de se rattraper/racheter avant les regrets. Et encore une fois, il s’agit d’élucider des enquêtes multiples et imbriquées.

Si Harlan Coben laisse toute sa place à la nostalgie ou au passé, le roman reste bien ancré dans le monde actuel, le vôtre, le mien – ce qui est pas mal pour éviter trop de sentimentalisme vieillot. Avec juste plus de moyens pour ses personnages – ce qui permet d’accomplir ces quelques choses exceptionnelles. Donc Myron se connecte à Skype pour discuter (sensuellement ?) avec Terese, Suzze reçoit un com’ venimeux sur sa page Facebook, Myron a un nouveau joujou de technologie (si vous n’avez pas un Blackberry, vous n’avez pas un Blackberry…). Et surtout il porte des Ferragamo (le rêve !)… J’ai bien aimé du gossip à petites doses.

En conclusion, sans être inoubliable, Sous haute tension se range dans la catégorie des ouvrages agréables à lire. Il plaira spécialement aux fans de Myron Bolitar car il dévoile une grande part de son passé avec en supplément l’introduction d’un nouveau membre dans la famille : Mickey, son neveu.

http://www.harlan-coben.fr/

http://www.facebook.com/HarlanCobenFrance

Merci à Pauline de Athomédia pour les infos sur la dernière publication de Mister Coben !

Enfin pour tenir la route dans les rues ou dans les files d’attente d’une certaine ville, je vais appliquer une vieille et étrange habitude : prendre un livre déjà lu et un jamais lu.

~ Les petites fées de New York de Martin Millar pour le jamais lu mais qui me fait très envie et coller à la magie des lieux où je me rends.

~ Miss Mackenzie de Anthony Trollope pour le déjà lu mais à relire pour le plaisir de cette écriture et pour le recul qu’il faut prendre avec la vanité des lieux où je me rends.

  Tags :
Les commentaires et les trackbacks sont fermés

2 commentaires

  1. Le 11 juin 2012 à 18:48 | Permalien

    Coucou ! Voilà je m’appelle Kassandra et j’ai repris mon blog =) Dedans je parle de mode, conseille beauté, musique, film, recettes, des shoot ou défilé que je fais ainsi que des festivals ou autres auquels je vais .. J’aime beaucoup la photographie et l’Asie surtout le Japon et la Corée ! C’était pour savoir si tu pouvais passer sur mon blog et me dire ce que tu en pense ^^

    Merci par avance et bonne continuation !! :) J’espère que mon blog te plaira ! Si tu as des questions ou autres faut surtout pas hésiter ! Je suis pas une méchante fille hihi ^^

    Ps : je test aussi des produits français ou autres, et j’en donne mon avis ^^

    Hiro-san.over-blog.com